Chapeau : notre guide tendance de l’année

La chose qui se voit en premier dans une tenue vestimentaire est bien évidemment le chapeau. C’est un accessoire essentiel dans la ponctuation d’un style vestimentaire. C’est en fait l’aspect final permettant une affirmation, un renforcement du style ou bien à l’opposé un accessoire qui cassera les codes lorsqu’on joue sur le contraste.

Ce qui est essentiel, c’est d’être à l’aise lors du port du chapeau. De ce fait avant de décider de passer à l’étape de l’achat du chapeau, c’est important de connaitre certains points primordiaux.

En effet, avant d’acheter un chapeau, il faut savoir qu’il y a une variété de règles à suivre pour rendre la recherche plus facile que ça soit pour un chapeau homme ou bien femme.

Chapeau

Le choix du chapeau selon sa tête

Afin de réaliser le bon choix de chapeau, il faudra savoir quelle est la morphologie de son visage. Porter un chapeau se doit de garantir une sorte d’équilibre entre l’allure et l’esthétique.

Pour les personnes avec le visage carré, avec des traits trop définis, il faudra partir à la recherche d’un adoucissement et arrondissement des contours.

Vous aurez alors besoin d’un chapeau avec une forme en rondeur mais aussi avec des bords en largeur. Ce qui est conseillé pour vous c’est :

  • Le fedora,
  • Le traveller,
  • Le chapeau melon,
  • Le trilby ;
  • La cloche,
  • La capeline.

En ce qui concerne les personnes avec le visage allongé ainsi que les traits en finesse, ceux-là doivent tenter un choix de formes permettant la compensation de la longueur avec le volume, ceci permet d’apporter une sorte d’illusion que le visage est moins long. Pour les femmes, il est conseillé d’opter pour la capeline, et en ce qui concerne les hommes, il est conseillé d’opter pour le panama ou bien le fedora.

Pour les gens avec des visages en cœur mais aussi une mâchoire pas très large, il est conseillé de choisir des chapeaux avec des formes en rondeur ayant des bords assez courts afin de ne pas trop cacher le visage.

Les visages ronds doivent réaliser une harmonie des formes avec une atténuation de l’aspect rond. Il faudra opter pour un choix de fedora, de traveller, de trilby ou encore de haut-de-forme. Et enfin les plus chanceux sont ceux qui ont un visage ovale.

Cette forme précise du visage est parfaitement proportionnée qui lui attribue la particularité d’être adaptée à l’ensemble des styles. Il existe des sites spéciaux pour la vente de chapeaux.

Le choix du chapeau selon le style

Les chapeaux sont des accessoires avec un caractère assez fort, permettant de tout de suite captiver l’attention des autres. Les styles sont différents selon les lieux où les porter.

Pour des promenades en ville ou bien en campagne, il est recommandé d’opter pour un style décontracté. Ce style peut se retrouver sur les modèles de chapeaux comme Capeline ou encore trilby ainsi que les chapeaux fabriqués à base de paille afin de vous accompagner durant des balades, faire les magasins ou tout simplement se balader pendant une journée ensoleillée.
Pour le travail, il faudrait opter pour un style à la fois élégant mais aussi décontracté.

Que ça soit seulement pour aller au bureau, pour assister à une réunion, pour rencontrer des clients, vous n’aurez pas à être encombré. Ce qui serait parfait c’est d’opter pour un chapeau du style trilby, fedora ou bien un panama.

Ces chapeaux permettent d’apporter un côté élégant mais aussi bienséant en même temps. Afin d’être toujours décontracté avec précision, ce sont des modèles convenables pour cette occasion. Pour les femmes, il est possible de choisir un modèle comme la capeline.

Ne pas avoir peur du contraste

Il faut savoir qu’avec les chapeaux, il ne faut pas avoir peur du contraste. Par exemple, vous pouvez mélanger le chic avec le décontracté. En effet, vous pourrez trouver sur le net plusieurs exemples de combinaisons avec des contrastes dans le style. Ce sont certes des combinaisons improbables qui choquent certaines personnes, sauf que c’est seulement parce que c’est loin d’être ordinaire et qu’avec le temps vous pourrez voir que c’est assez unique comme style.

Par exemple, vous pouvez faire une association d’un canotier avec une robe en soie ou bien un costume et le rendu sera très original.

Le choix du chapeau idéal dépend de la forme de la tête et du visage, de l'effet style que vous souhaitez refléter et du contraste. Mais c'est également et avant tout une question d'époque, d'origine, de statut social et d'élégance.

Le choix des chapeaux selon l'époque et l'origine

Vous pouvez également choisir votre chapeau en vue de refléter le style vestimentaire d'une certaine époque. Les premiers chapeaux sont nés dans l'antiquité en Égypte, bien que dans la préhistoire les hommes se satisfissent de feuilles comme couvre tête. Comme chapeaux à cette époque on distinguait :

  • le bonnet, qui faisait une différence entre les esclaves libérés et ceux ne l'étant pas
  • les chapeaux (le Némès, la pétase, le pilos…) étaient réservés aux hommes
  • les coiffes contentaient les femmes et les enfants
  • le chapeau de feutre, masculin dans son essence, apparaît au XVIIIe siècle les femmes à cette époque se contentent de bonnets ou de coiffes en coton ou en lin
  • les chapeaux de paille sont créés au XIVe siècle, dans une forme qui change selon les époques. Ornés en général d'un ruban, leur taille et leur tissage les rendent différents selon leur pays d'origine.

Les chapeaux de paille étaient utilisés au premier abord pour éviter les rayonnements solaires grâce à leurs larges bords. Ils deviennent des accessoires très prisés au XIXe siècle. Les hommes enfilaient le célèbre canotier précieux à Maurice Chevalier ou Fed Astaire tandis que les femmes quant à elles, enfilaient des chapeaux de jardin, décorés avec des fleurs, des rubans et des accessoires reflétant leur statut social. Le canotier, le panama et le chapeau capeline font partir de ceux les plus connus, qui demeurent à la mode et ne meurent pas à travers les âges.

Vous pouvez également choisir votre chapeau en fonction de la culture que vous désirez intégrer à votre style. Pour ce qui est des chapeaux selon les origines, l'on peut en distinguer cinq.

  • Le béret est un chapeau plus âgé que l'on pourrait s'imaginer. En effet, ce chapeau a une forme ayant évolué au fil du temps et son nom proviendrait des Gaulois. Le Béarn a fait de cette toque de laine une spécialité et est devenu un emblème national, qui fut tant enfilé par les civils que par les soldats. Les dessins visant à réduire la beauté de ce couvre-chef ne sont pas parvenus à le sortir du monde la mode. Il demeure un réel avantage de charme qui peut se porter avec une grande variété de vêtements.
  • Le chapka est un chapeau qui nous arrive du froid polaire russe (chapka veut dire chapeau en russe), proviendrait en réalité de la Mongolie. Les invasions du moyen-âge ont contribué à son importation en Sibérie. Il est de tradition d'offrir aux dirigeants lors de leur prise de pouvoir une chapka, qui est considérée comme un symbole de pouvoir en Russie. Au fil des âges, d'une conception exclusive en fourrures naturelles, elle est passée à une conception en fourrures synthétiques également. En tant que chapeau unisexe, il est très à la mode depuis le début du XXIe siècle.
  • Le canotier, est un chapeau de paille très estival créé en 1880, d'une popularité telle que portée au départ par les hommes sportifs ou canotiers se répand chez les femmes effectuant l'équitation et la chasse. Ce sera l'accessoire favori des stars du Music-hall et même Coco Chanel ne surmontera pas au charme du canotier. Elle apparaît ensuite sur de nombreuses toiles telles que la plus importante, « Le déjeuner des canotiers » d'Auguste Renoir, pour son aspect vedette des bords de Seine et des cabarets.
  • Le Panama provenant de L'Équateur est vachement vulgarisé par les ouvriers chargés de la réalisation du canal de Panama aux États-Unis et en Europe. Chapeau unisexe, l'original du Panama a une odeur de paille et est aisément identifiable grâce à sa marque en forme de rosace au-dessus de la calotte.
  • Le chapeau capeline, féminin essentiellement, protégeait grâce à ses larges bords les paysannes des rayons solaires au XIVe siècle. Dès le XIXe siècle, ce chapeau est métamorphosé à travers une variation des formes et des couleurs. C'est ce qui lui garantit une place de premier ordre au niveau des choix du genre féminin. Décliné en divers matériaux, le capeline devient au XXe siècle le chapeau préféré des stars et apparaît sur la plupart des tabloïds durant les années soixante-dix. Le chapeau capeline est par excellence l'accessoire du genre féminin indémodable, s'enfilant quelles que soient les saisons, les tendances et les occasions.

Les choix de chapeaux selon le statut social

Le XIXe siècle révolutionne le chapeau en devenant un accessoire de mode pour les femmes permettant de se mettre en valeur, de s'embellir et d'exprimer son statut social. Il est caractérisé par :

  • Le chapeau haut de forme, provenant des Pays-Bas, est très apprécié des bourgeois au XVe siècle pour ses bords larges et plats. Chapeau unisexe, abandonné au 17e et XVIIIe siècle, il retrouve son apogée au XIXe siècle : les femmes le portent sur leur haute chevelure et aujourd'hui surtout lors des cérémonies et des spectacles.
  • Le chapeau melon ou « Derby », apparu en 1 850 à la demande d'un garde forestier anglais, James Coke, il reflétait à l'époque le summum de la modernité et les stars telles que Laurel et Hardy ou Charlie Chaplin ne s'en séparaient point.
  • Le borsalino, du nom de Giuseppe Borsalino, est un chapeau créé par ce dernier en Italie, après s'être fait former et avoir obtenu le titre de maître chapelier à la chapellerie de Berteil de Paris.
  • Le Steston, chapeau de cow-boy, symbole du Far West, aussi connu sous l'appellation de « Boss of the Plains » est un chapeau créé par l'Américain John B. Stetston en 1860.
  • La casquette, représentant la classe ouvrière au XIXe siècle, on la retrouve tant dans les armées européennes, américaines que dans les corps de métiers tels que les chauffeurs, les portiers. Elle devient populaire dans le milieu du sport pour protéger la tête du soleil. Les gamins de rue apprécient aussi la variante nommée casquette béret, Gavroche, ou Poulbot.

Les choix de chapeaux classiques reflétant l'évolution de la mode féminine

Les chapeaux au XXe siècle sont marqués par des années folles. À cette époque sont créés les tout premiers chapeaux cloches symbolisant l'élégance féminine et se mariant à la perfection avec les coupes courtes. On en distingue :

  • Le bob, qui naît aux États-Unis en 1924 et a été complètement revisité par les marques de la mode urbaine pour qu'il soit un chapeau très tendance.
  • La collection Brixton, créée en 2004 par un trio de Californiens, est originale et marquée par un style indépendant du temps, mariant classique et modernité.

Il faut retenir que les choix en matière de chapeaux ne sont pas limités.